Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Larmes de Vin

Italia ou España ?

2 Juin 2015 , Rédigé par Fabien Publié dans #Degustations

Les vins par ordre de dégustation

Les vins par ordre de dégustation

C'est une dégustation last minute qui s'est jouée vendredi dernier chez Emilio.

Grâce à l'insistance extrême de Stefano, nous avons pu nous réunir afin de déguster une nouvelle fois à l'aveugle des vins italiens et espagnols.

Emilio avait pris soin d'envoyer un message privé à chacun en stipulant le pays que l'on devait apporter afin de créer deux équipes nationales de trois bouteilles.

Objectifs de la soirée, reconnaitre le groupe Italia et le groupe España ainsi que l'attribution des notes afin d'élire un vainqueur.

Les trois premiers vins servis semblent dégager une certaine similitude.

Le numéro 3 domine légèrement les débats. Au nez, il est plus expressif que ses concurrents. En bouche, ils se ressemblent beaucoup et ce qui nous marque c'est la forte proportion d'alcool. Pas de doute pour Stefano, Mattia, Alain et moi-même nous sommes en Italie, plus précisément en Toscane pour les deux premiers !

Du coup, c'est avec sérénité que nous abordons les trois vins suivants, les espagnols par déduction.

Sur cette série, il n'y a pas tellement eu de match. Le 3ème vin sortant largement du lot avec un nez plus charmeur et une bouche plus structurée.

Il est maintenant tant qu'Emilio nous annonce le verdict.

Stupeur dans les rangs des dégustateurs amateurs que nous sommes, le premier groupe n'était pas composé de vins italiens mais espagnols !!! Comment est-ce possible de se tromper autant...

Difficile à dire, tant ces vins sont différents en tout point de vue.

Ci-dessous, le détail des vins par ordre de dégustation :

René Barbier - Clos Mogador

René Barbier - Clos Mogador

Clos Mogador 2001 - Espagne - Priorat (Emilio)

 

Décrit comme sensationnel et noté 97/100 par Robert Parker, ce blockbuster niché au-dessus de Tarragona s'est montré relativement étrange et intriguant. Évolué à l'oeil et au nez, il a tout de même démontré en bouche une certaine vigeur. Persuadés d'être face à un Toscan, nous avons peut-être été surpris par sa composition : 40% grenache (vieilles vignes de 80 ans), 20% carignan, 20% cabernet sauvignon et 20% syrah.

J'ai déjà réalisé un article sur ce vin : http://www.leslarmesdevin.com/2014/10/clos-mogador-2011-priorat-espagne.html

Pago de los Capellanes - Ribera del Duero

Pago de los Capellanes - Ribera del Duero

Pago de los Capellanes 2010 - Espagne - Ribera del Duero (Emilio)

 

Comment est-il possible de ne pas reconnaître un 100% tempranillo ?

Ce cépage si connu qui assemblé au grenache et au mazuelo donne de si merveilleux vins dans la Rioja.

En provenance de la région de la Ribera del Duero, qui produit des vins de grande qualité, ce monocépage n'a certainement pas pu démontrer tout son potentiel. Servi un poil trop chaud, l'alcool a été mis en avant au profit de la structure, l'équilibre et l'élégance.

Ce vin est la "Reserva" du domaine. Il passe 18 mois en barriques neuves de chêne français.

A retrouver sur : https://www.mondovino.ch/Rotwein/Spanien/Ribera-del-Duero/Fine-Food-Ribera-del-Duero-DO-Pago-de-los-Capellanes/P1011250002

Pago de los Capellanes produit également deux cuvées prestiges toujours issues du tempranillo.

Vous pouvez retrouver ces deux vins chez Cave SA :

El Nogal - 48.95 CHF

http://www.cavesa.ch/achat/ribera-del-duero-el-nogal-pago-de-los-capellanes,2010,10031,0,1.html

El Picon - 220 CHF !

http://www.cavesa.ch/achat/ribera-del-duero-el-picon-pago-de-los-capellanes,2004,2874,0,1.html

 

Bodega Vega Sicilia - Ribera del Duero

Bodega Vega Sicilia - Ribera del Duero

Valbuena 2009 5°Año - Espagne - Ribera del Duero (Alain)

 

Gagnant de la première série, le cadet de la légendaire Bodega Vega Sicilia n'a pas été étincelant mais s'est beaucoup bonifié au fil des heures. Ce vin issu à 95% de tempranillo et à 5% de merlot a séduit par son nez expressif, son intensité, sa gourmandise et sa longueur.

Egalement servi un peu chaud, il aurait mérité la température de service adéquat, entre 16 et 18 degrés.

De plus, une ouverture anticipée (deux heures) ainsi qu'un passage en carafe n'auraient fait que du bien à ce niño de 2009 noté 94/100 par Robert Parker.

Elisabetta Ferrari - Fattoria Le Sorgenti

Elisabetta Ferrari - Fattoria Le Sorgenti

Fattoria Le Sorgenti Respiro 2013 - Italie - Toscane (Mattia)

 

Pari risqué et comme souvent perdu par notre marginal viticole Mattia qui a fait le choix de se présenter avec ce 100% sangiovese de l'appellation Chianti Colli Fiorentini DOCG.

Le vignoble surplombe le fleuve Arno en pleine zone du Chianti Fiorentini. Les productions sont minuscules et le terroir est maîtrisé différemment pour chaque millésime. Le "Respiro" est élevé 12 mois en cuve inox et micro-oxygénation, 3 mois de repos en bouteille.

Handicapé par la concurrence des vins précédents et unanimement décrié par tous, ce vin léger, peu expressif, râpeux et d'une acidité bien trop élevée a malheureusement fini sa soirée dans le crachoir central.

Même en m'expliquant qu'il avait fait le choix d'amener ce vin parce qu'il (pour lui) se démarquait des autres sangiovese, je pense que Mattia a fait une grosse erreur tactique abe...;-)

Silvia Vannucci - Azienda Agricola Piaggia

Silvia Vannucci - Azienda Agricola Piaggia

Il Piaggia 2007 Carmignano Riserva DOCG - Italie - Toscane - (Stefano)

 

Autant le dire d'entrée, pour moi ce vin avait un défaut. Une légère odeur de liège.

Car il n'a pas été à la hauteur de sa réputation !

Encensé par Robert Parker qui lui attribue la note de 93/100 et le résume de la façon suivante : "The Carmignano Riserva is “simply the best of the appellation.” -- The Wine Advocate, #152 (Apr 2004) ce 2007 devait nous offrir une complexité et un caractère exceptionnels.

Composé à 70% de sangiovese, 15% de cabernet sauvignon, 10% de merlot et 5% de cabernet franc, ce vin est élevé au moins 18 mois en barrique de chêne français et affiné au moins 6 mois en bouteille.

Une question se pose tout de même...Stefano choisirait-il ses vins en fonction de ses propriétaires ???

A retrouver chez Vini Toscani : http://www.vinitoscani.ch/pages.asp?page=menu&m1=domaines&m2=24

Giampaolo Motta - Fattoria La Massa

Giampaolo Motta - Fattoria La Massa

La Massa Giorgio Primo 2008 - Italie - Toscane (Fabien)

 

Gagnant du deuxième groupe et de la soirée, ce Super-Toscan produit par Giampaolo Motta a séduit son auditoire. Il est issu d'un vignoble situé au coeur de la région de Conca d'Oro à Panzano.

Les raisins subissent une macération d’une vingtaine de jours et le vin est ensuite élevé pendant 18 mois en fût de chêne français (60 à 100% de bois neuf selon l'année).

Se présantant avec 50% merlot, 45% cabernet sauvignon et 5% petit verdot, ce vin charmeur, de caractère est construit pour durer jusqu'en 2030.

Noté également 93/100 par Robert Parker, nul doute qu'il soit capable de rivaliser avec les plus grands vins de Toscane tant par sa qualité que par son prix !

En effet, les millésimes 2010, 2011 et 2012 peuvent être achetés auprès de Cave SA au prix de 92 CHF. http://www.cavesa.ch/recherche/pro/Giampaolo+Motta

Heureusement, Giampaolo Motta produit une cuvée plus accessible en terme de prix puisque "La Massa" deuxième vin du domaine est vendu 23 CHF toujours auprès de Cave SA.

 

 

Italia ou España ?

Notre hôte n'a pas lésiné sur les deux bonus !

Tout d'abord, un Sassicaia 1999. Le célèbrissime super-toscan de la Tenuta San Guido, dont j'avais déjà fait l'éloge du millésime 2008 lors d'une dégustation chez Monsieur Alain http://www.leslarmesdevin.com/2014/11/5-vins-au-top.html, a remis l'église au milieu du village !

Composé à 85% de cabernet sauvignon et à 15% de cabernet franc il n'a pas souffert de la concurrence des jeunots précédemment dégustés et a fait parler l'expérience de ses 16 printemps. Parfaitement en place et encore bien équilibré il a ravi tout le monde. Toujours une valeur sûre.

 

Le domaine Galardi depuis 1991

Le domaine Galardi depuis 1991

Deuxième bonus et non des moindres, Terra di Lavoro 2008. Unique vin produit par la Fattoria Galardi au sud de l'Italie dans la région nord de Campanie, ce cru est sans conteste le plus grand vin de la région.

Le domaine, situé entre le golf de Gaeta et le volcan Roccamonfina, ne cultive que deux cépages autochtones sur sols volcaniques : l’Aglianico et le Pedirosso. Son nom est tiré d'une province de l'ancien Royaume des deux siciles.

Issu de l'agriculture biologique, Terra di Lavoro est un vin qui oscille entre la modernité et les traditions. Une robe rubis, avec des arômes intenses de mûre, de cerise et d'herbes de la Méditerranée. La bouche est un concentré d'arômes de fruits rouges, de réglisse, de tabac et de balsamique.

Ce 2008, composé à 80% d'aglianico et 20% pedirosso est gratifié d'un 97/100 par Robert Parker qui le juge légendaire. D'ailleurs, il requiert un maximum de patience et une ouverture à partir de 2018 et jusqu'en 2038 !

Ci-dessous, un magnifique article tiré du blog de Jacques Perrin sur Terra di Lavoro.

Un grand merci à Emilio pour son accueil et sa grande générosité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article