Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Larmes de Vin

Une très belle sélection pour débuter 2015

11 Janvier 2015 , Rédigé par Fabien Publié dans #Degustations

Une très belle sélection pour débuter 2015

Tout d'abord permettez-moi de vous souhaiter une très bonne année 2015!

Santé, Amour, Argent mais surtout toujours plus de joie à partager vos meilleures bouteilles en compagnie des gens que vous aimez.

Pour bien commencer l'année, il fallait taper un Grand Coup! Quoi de plus réjouissant que de réunir une fine équipe de dégustateurs pour les 39 ans de notre hôte d'un soir, Massimo?

La soirée ne pouvait qu'être belle avec un casting de fins palais aussi pointu : Massimo, Monsieur Alain, Stefano, David, Florian et moi-même.

A cette occasion, Massimo a proposé d'offrir les vins en l'honneur de son anniversaire et m'a gentillement accordé l'apport d'un bonus ;-). Tous les vins ont été servis à l'aveugle avec l'objectif de reconnaitre le thème choisi par Massimo pour les 3 vins rouges de sa sélection.

Mais avant, nous avons eu le droit à 2 très agréables vins blancs en guise d'apéritif :

Châteauneuf-du-Pape, Domaine de la Janasse 2012

Assemblage de grenache et roussane pour ce vin produit en petite quantité et noté 96/100 par Robert Parker. Joli nez fruité, en bouche belle attaque mais il manque un peu de longueur. Peut-être un poil jeune. 

Meursault, Benoît Ente, "Terre de Blagny" 2011

Plus de goût, de minéralité et de matière pour ce bourguignon 100% chardonnay issu de Blagny sur la commune de Pouligny-Montrachet.

Puligny-Montrachet - Côte-d'Or - Bourgogne

Puligny-Montrachet - Côte-d'Or - Bourgogne

Nos papilles émoustillées et en éveil, nous passons à table et dégustons tour à tour les 3 vins rouges choisis par Massimo et essayons tant bien que mal de trouver des similitudes entre ces excellents nectars.

Le premier vin fait l'unanimité quant à sa jeunesse aussi bien visuellement que gustativement. Une robe sombre, un nez caractérisé par le cabernet, des tanins précis et une belle complexité. Stefano se dirige plutôt du côté de la Californie tandis Monsieur Alain cible la Toscane, pour moi c'est un Bordeaux.

Le deuxième vin se présente immédiatement avec une robe plus grenat et des reflets (qui témoignent du stade d'évolution du vin) tuilé-orangé. Monsieur Alain, toujours fixé sur la Toscane, pense déceler un léger goût de bouchon. Pour l'assemblée, ce vin est clairement à son apogée voir même légèrement sur une phase descendante.

Le troisième vin laisse immédiatement les deux précédents largement derrière. C'est un Grand Vin. Une robe moins marquée que le deuxième mais en bouche c'est élégant. Pas du tout massif ni corsé, au contraire l'ensemble est rond, c'est du velours! David note discrètement sur sa feuille "Mouton Rothschild 1982...".

Maintenant il ne reste plus qu'à faire un tour de table afin d'écouter les avis de chacun et les thèmes trouvés. Monsieur Alain en est persuadé, c'est une verticale de Sassicaia! Pour ma part ce sont tous des Bordeaux de l'appellation Pauillac. Pour Florian et Sefano pas de thème précis et pour David ce sont des vins qui coïncident avec les années importantes du football international Italien (1982, 1990 et 2006).

Voici le résultat des vins dans l'ordre de dégustation :

 

Château Pape-Clément 2008, Pessac-Léognan

58% cabernet sauvignon, 42% merlot. Cru Classé.

 

 Château Cos d'Estournel 1999, Saint-Estèphe

60% cabernet sauvignon, 38% merlot, 2% cabernet franc. 2ème Cru Classé.

 

Château Mouton Rothschild 1985, Pauillac

77% cabernet sauvignon, 11% merlot, 10% cabernet franc, 2% petit verdot. 1er Cru Classé.

 

Le thème était donc : Bordeaux, Rive gauche, 3 dernières décennies.

Une très belle sélection pour débuter 2015

Représentant le plus grand vignoble AOC français, la région bordelaise est traversée par la Gironde qui délimite la rive gauche et la rive droite. La division est faite en 5 régions : Médoc, Graves, Entre-deux-Mers, Rive droite et Sauternais.

Notre dégustation s'est limitée à la partie nord de la rive gauche c'est à dire le Médoc. Cette région s'étend du nord au sud sur une soixantaine de kilomètres. Les principaux cépages sont le cabernet sauvignon, le merlot et le cabernet franc.

Les principales appellations de cette région sont : Haut Médoc, Médoc, Saint-Estèphe, Pauillac, Saint Julien, Listrac-Médoc, Moulis-en-médoc et Margaux

Pas moins de 60 crus classés sont produits dans le Médoc. Les plus prestigieux, les 1er crus classés sont :

Château Lafite Rothschild (Pauillac), Château Latour (Pauillac), Château Margaux (Margaux), Château Mouton Rothschild (Pauillac) et Château Haut-Brion (Graves).

Après cet exercice très intéressant nous sommes passés aux traditionnels Bonus.

Comme indiqué en début d'article, Massimo avait accepté que j'apporte ma petite contribution à cette dégustation. J'ai choisi de faire déguster à l'aveugle un

Château Léoville-Poyferré 1996

Ce 2ème cru classé de l'appellation Saint-Julien est composé à 60% de cabernet sauvignon, 30% de merlot, 8% de petit verdot et 2% de cabernet franc.

Fabuleux vin vétu d'une robe rubis pourpre qui ne reflète pas du tout ses 19 printemps. En bouche, le vin est encore extrêmement riche et confit. Au fil des minutes, le vin continue à s'ouvrir et nous ravit. L'un des vins préferé de David et coup de coeur pour Monsieur Alain qui le classe au sommet de la dégustation. Nul doute que ce 1996 a encore de beaux jours devant lui, ça tombe bien puisqu'il m'en reste encore une bouteille les amis!

 

Une très belle sélection pour débuter 2015

Massimo enchaine avec un vin à la robe pourpre-noir soutenue. Les arômes de fruits noirs qui en émanent sont impressionnants. En bouche le vin est gras, fruité, riche et liquoreux. Nul doute que ce vin est jeune, trop jeune?  Il lève le voile et nous présente un

Tignanello 2010

Ce "Super-Toscan", l'un des plus fameux, fait par la famille Antinori n'est produit que dans les meilleures années. Ce 2010 est présenté comme l'un des meilleurs jamais produit avec un encépagement composé à 80% de sangiovese, 15% cabernet sauvignon et 5% cabernet franc.

 

Le vignoble de Tignanello - 57 hectares - hauteur 350/400 m.

Le vignoble de Tignanello - 57 hectares - hauteur 350/400 m.

La barre a été mise très haute tout au long de la soirée et pour conclure, notre hôte ne peut que rester à ce niveau. Ce dernier vin proposé est un concentré de fruits rouges. Equilibré, légèrement épicé, il est doté d'une belle longueur et d'une grande complexité.

Châteauneuf-du-Pape, Clos des Papes 2008

65% grenache, 20% mourvèdre, 10% syrah, 5% cournoise, muscardin et vaccarèse. C'est la famille Avril qui produit ce vin depuis quatre générations avec des vignes de plus de 50 ans, un élevage et une vinification traditionnels.

Pour info, traditionnellement les vins de l'appellation Châteauneuf-du-Pape étaient constitués de 13 cépages. De nos jours, les vins sont toujours des assemblages mais en majorité composés de grenache, syrah et mourvèdre.

Voilà, je crois qu'on peut dire qu'on a commencé notre année 2015 de dégustation de la plus belle des manières. Un grand merci à Massimo pour son accueil et sa générosité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Massimo 12/01/2015 00:38

Je crois que le vrai coup de cœur de Monsieur Alain a été pour les courgettes !

Fabien 12/01/2015 14:06

Et les Melanzines...