Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Larmes de Vin

Dégustation 19.09.2014

1 Octobre 2014 , Rédigé par Fabien Publié dans #Degustations

Dégustation 19.09.2014

Vendredi 19 septembre 2014, voici la date que j'avais arrêtée pour convoquer la bande de joyeux dégustateurs que nous sommes! Un groupe composé ce jour là d'Emilio, Mattia, Stefano, Massimo et moi-même.

L'objectif sur le fond était simple, retrouver du goût, du goût bon Dieu! Ce même goût qui nous avait tant manqué lors de notre dernière dégustation Bourgogne chez Monsieur Alain. http://tinyurl.com/qf3zf3a

Dès les premiers échanges de messages, Stefano et moi avions convenu, en secret, d'apporter respectivement la Grange des Pères 2011 & 2000 de Laurent Vaillé, Vin du Pays de l'Hérault. Stefano était certain que Massimo serait incapable de reconnaitre le même vin sur 2 millésimes.

Mais, j'avais une autre stratégie en tête, avertir les autres invités en leur expliquant la supercherie. Du coup, il a été décidé à l'unisson de piéger Stefano. Le but était de noyer sa Grange des Pères 2011 au milieu de vin semblables, qu'il n'identifie pas son vin et qu'il attribue une excellente note à un vin qu'il aurait pris pour ma Grange des Pères 2000... Je sais que c'est difficile à comprendre mais je fais de mon mieux :-).

Mal nous en a pris...

En effet, tout au long de la dégustation, Stefano n'a eu de cesse de répéter que son vin était le numéro 2 et qu'il était ma-gni-fique!!! Il a eu le courage et l'abnégation de le défendre contre des marées de critiques volontaires de notre part (j'avais averti les complices que je le servirai en 2ème position). Même si le doute s'est peut-être emparé de lui vu l'insistance de notre part à dénigrer ce vin, il n'a jamais vacillé. Seule ombre au tableau, son manque de fair-play pour la notation des autres vins dès lors qu'il avait identifié le sien.

Quand même chapeau bas Monsieur Stefano Carota! Ta Grange des Pères 2011 a finalement atteint le haut du podium. Pas vraiment encore structuré, ce vin puissant démontre pourtant déjà une grande complexité (40% Syrah, 40% Mourvèdre et 20% Cabernet Sauvignon).

Même si l'ensemble de la dégustation n'a pas été de très haut vol, j'ai quand même envie de retenir cet excellent Bordeaux blanc sorti à l'apéro. Château La Louvière 2010, Pessac-Léognan. Ce vin issu à 85% de Sauvignon blanc et 15% de Semillion a fait l'unanimité. Un vin d'une fraicheur rare, un nez floral et une bouche bien gourmande et fruitée. Excellent rapport qualité/prix, c'est un vin à avoir obligatoirement dans sa cave.

Pour le reste, rien de bien exceptionnel.

Un Châteauneuf 2003 Domaine Charvin (82% Grenache, 8% Syrah, 5% Mourvèdre, 5% Vaccarese) qui a beaucoup plus a Stefano et Mattia avec son côté épicé mais qui, pour les autres, était déjà sur le déclin.

Un Muntada 2010 du Domaine de Gauby (Agriculture BIODYNAMIQUE 45% Grenache Noir, 45% Carignan, 5% Mourvèdre, 5% Syrah) court en bouche et certainement encore trop jeune pour être bu.

Un Mas Gabinèle 2012 de l'appellation Faugères (Languedoc) au nez un peu trop discret et court en bouche.

Un Domaine de Bila-Haut Occultum Lapidem 2012 Côtes-du-Roussillon Villages (Syrah, Grenache, Carignan) de chez Chapoutier trop astringent et discret mais pourtant côté 94/100 par Robert Parker. Là aussi certainement trop jeune...enfin je l'espère...

Ci-dessous la liste des vins, les notes et les détenteurs dans l'ordre de dégustation:

  1. Mas Gabinèle Faugères AOC 2012 - 4.09 - Emilio
  2. Domaine de la Grange des Pères 2011 - 4.56 - Stefano
  3. Domaine de Bila-Haut Chapoutier 2012 - 3.88 - Mattia
  4. Domaine Charvin Châteauneuf-du-Pape 2003 - 4.21 - Fabien
  5. Domaine de Gauby La Muntada 2010 - 4.38 - Massimo

Bonus:

Après ces stratagèmes contre Stefano, j'avais quand même à cœur de lui faire plaisir. C'est pourquoi j'ai ouvert ma Grange des Pères 2000. Même si le vin était encore en place, il y avait une dominance de "madère" qui pouvait faire penser qu'il était déjà sur le déclin. Côté 94/100 par RP, il est conseillé de le boire jusqu'en 2014. Il m'en reste encore 2 bouteilles...à retester mais sans grande conviction.

Au vu de cette nouvelle mini déception, il fallait frapper un grand coup!

Roc de Cambes 2005. De l'appellation Côtes-de-Bourg, cette étoile montante du Bordelais nous avait déjà surpris et conquis sur le millésime 2009 lors d'une précédente dégustation face aux Château Haut-Brion 2005, Château Palmer 1999 et Château Figeac 2008.

François Mitjavile, propriétaire de Tertre Rôteboeuf, a racheté ce domaine en 1988 et en a fait un vin capable de rivaliser avec les plus beaux Saint-Emilion. Il est composé à 60% de Merlot, 25% de Cabernet Sauvignon, 10% Cabernet Franc et 5% de Malbec.

Prochaine dégustation le 16 octobre chez David. Thème : Bordeaux, Appellation Saint-Julien.

Dégustation 19.09.2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mass 03/10/2014 15:14

Superbe Fab !

Mais bizarre Chiton...j'ai acheté mon vin qui est arrivé 2ème à la même entreprise et j'ai été super bien conseillé...

Le vendeur s'est très certainement vite aperçu de l'amateurisme de l'acheteur et s'est empressé de lui refiler un fond de cave pour 3x son prix.

Chiton tu n'as pas tout perdu puisque l'échec, c'est la réussite du con.

Fabien 03/10/2014 15:26

Chiton...merci pour ton message! Saches que je suis actionnaire de la société CipriVino SA!!! C'est une entreprise respectable de la place. Tu as été "payé en monnaie de singe" par ce vendeur et cela est regrettable...Mass & Moi te promettons un conseil à 360 (hochement de tête du barbu) la prochaine fois ;-)

Chiton J-S 03/10/2014 13:11

Une fois de plus, magnifique article de notre cher Fabien!!!

Je tiens à préciser que le vin arrivé en ultime position a été acheté chez Ciprivino SA!!! J'ai malheureusement été trompé sur la marchandise et je m'en excuse platement. Je me permets ainsi de déconseiller à tout amateur de sang de Dieu la très bruyante entreprise Ciprivino SA!!! Une arnaque!!!