Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Larmes de Vin

Dégustation 06.09.2014

12 Septembre 2014 , Rédigé par Fabien Publié dans #Degustations

Dégustation 06.09.2014

C'est samedi 18h que Monsieur Alain avait choisi de nous donner rendez-vous pour une nouvelle soirée dégustation à l'aveugle avec pour thème LA BOURGOGNE.

Avec une température agréable en cette belle fin d'après-midi et le Salève en toile de fond le décor de cette dégustation est planté.

La Bourgogne et ses vins sont encore bien méconnus par la majorité d'entre nous. Même si l'on connait la plupart de ses appellations, ses classements ainsi que bien évidemment ces 2 uniques cépages, Pinot Noir en rouge et Chardonnay en blanc, nous ne les dégustons que très rarement lors de nos soirées.

En effet, les seules fois où certains Pinot Noirs, de Bourgognes ou autres régions, se sont retrouvés aux cotés de bons Bordeaux ou Toscans, il n'y a pas eu de match...c'est pourquoi cette fois il avait été décidé de les goûter ensemble non sans un certain scepticisme quant à la possibilité de trouver autant de plaisir que sur certaines autres régions ou pays.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, Massimo a eu la gentillesse de nous apporter un MEURSAULT-GENEVRIERES 1997 1er Cru MANOIR du MEIX JAUNEY qui malheureusement s'est révélé sans saveur.

Pour combler cette première déception et raviver nos palais amateurs, Monsieur Alain nous sert à l'aveugle un Bourgogne blanc, l'objectif étant de reconnaitre l'appellation.

Exercice très difficile vu les possibilités mais chacun se lance...Meursault, Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet ou encore Pouilly-Fuissé...et c'est bien issu de cette dernière appellation qu'est originaire ce DOMAINE ROBERT DENOGENT POUILLY-FUISSE "La Croix" Vieilles Vignes 2007. Cette fois le verdict est sans appel, c'est excellent. Belle structure et final légèrement pétillant.

Voilà, la soirée est lancée! Nous nous attablons autour de cette magnifique et conviviale table en bois carrée disposée au centre de la cave aménagée sur-mesure pour ce genre d'évènements.

6 vins dont 1 "pirate", répartis en 2 groupes de 3, attendent les critiques des 6 dégustateurs. Je ne vais volontairement pas trop détailler le ressenti de ces différents vins.

Une certaine déception et frustration habitait l'assemblée sauf pour le vin gagnant apporté par Stefano qui estime que nous ne sommes pas prêts pour la Bourgogne. C'est pourquoi je m'attarderai plus sur les "bonus" qui eux ont été de très hauts vols.

Ci-dessous la liste des vins, les notes et les détenteurs dans l'ordre de dégustation:

  1. Domaine Coillot Marsannay "Les Boivins" 2011 - 3,8 - Alain
  2. Domaine des Lambrays Clos des Lambrays Grand Cru 2008 - 3,5 - David
  3. Domaine Harmand-Geoffroy Mazis-Chambertin Grand Cru 2004 - 5,05 - Stefano
  4. Domaine Mongeard-Mugneret Clos de Vougeot Grand Cru 2008 - 4,5 - Emilio
  5. Domaine Prieure Roch Nuits-Saint-Georges Premier Cru 2010 - 3,75 - Alain
  6. Domaine Binner cuvée excellence 2009, AOC Alsace - vin pirate! - 3,92 - Fabien

Sincèrement, à part le Domaine Harmand-Geoffroy Mazis-Chambertin Grand Cru 2004 de Stefano, aucun vin ne nous a réellement fait plaisir. Pourtant il y avait quand même 3 Grands Crus et 1 Premier Cru...dont un Domaine des Lambrays Clos des Lambrays Grand Cru 2008 de David, côté 94/100 par Wine Spectator, 93/100 par Robert Parker, estimé à 115 euro sur le site www.idealwine.com et qui a terminé bon dernier...il est possible qu'on soit tombé sur la mauvaise bouteille ou que le vin se soit renfermé. A revoir puisque David en possède une caisse ;-)!

Très difficile à trouver mais quand même démasqué par Stefano, l'homme de la soirée, le "vin pirate" était un alsacien Bio également 100% Pinot Noir. Il n'a pas été en dessous ou au dessus de la moyenne étant donné qu'il a terminé 3ème.

Bonus:

Après la pluie, vient le beau temps... parfait résumé de la soirée tant les bonus offerts par notre aubergiste nous ont ensoleillé après la tempête bourguignonne.

A commencer par un pari osé mais réussi car le Vosne-Romanée 1er Cru les Beaumonts Milord 1979, de l'année de naissance de Monsieur Alain, a ravivé une nouvelle fois nos bien tristes papilles et notre imagination en visualisant un petit Monsieur Alain suçant son pousse au milieu des vignes du Castello della Sala in Umbria . Ce vin, de la couleur de son âge, pas du tout desséché a offert un agréable voyage dans le temps aux convives.

Nos sens à nouveaux en alerte, il fallait bien un excellent Château Gloria Saint-Julien 1998 pour continuer sur notre lancée. Connu pour être d'un excellent rapport qualité-prix par les amateurs, ce Saint-Julien noté 87 par Robert Parker est apparu sous son meilleur jour. D'une couleur encore très profonde et très aromatique, ce 1998 semble encore avoir quelques beaux jours devant lui.

L'appétit venant en mangeant, nous n'allions certainement pas en rester là.

Alion 2009! Voilà la suite du menu. Comme certains autour de la table le pensaient, ce n'est pas le 3ème vin de la légendaire Bodega Vega Sicilia. C'est effectivement une "marque" de celle-ci mais une propriété totalement distincte. En tout cas, ce vin de la Ribera del Duero, 100% Tempranillo, nous a plongé dans un registre totalement différent. Suave, rond, vanillé et long voilà les mots qui l'on caractérisé.

Si les superlatifs ont été élogieux pour l'Alion 2009, comment pourrais-je qualifier ceux de son illustre grand frère le Vega Sicilia "Unico" 2004 ? Quintessence du mariage parfait entre la puissance et la finesse, il a fait l'unanimité et le bonheur d'un groupe d'ami. Noté 97/100 par Robert Parker il est issu d'un assemblage de 90% Tempranillo et 10% cabernet sauvignon. Ce petit jeunot est excellent dès à présent mais nul doute qu'il fera le bonheur de vos enfants si vous en oubliez une caisse. TCHEU C'EST BON!!!

Une question nous a traversé l'esprit, la différence de plus de 200chf entre l'Unico et l'Alion est-elle justifiée? Après avoir pu comparer les 2 vins côte à côte, leurs arômes et surtout l'exceptionnelle longueur de l'Unico, la réponse est OUI. Boire un verre d'une telle qualité n'a pas de prix. C'est justement ce qui le rend UNICO!

UNICO, Monsieur Alain l'est tout autant! Un grand merci à lui pour son accueil et sa générosité.

Vivement la prochaine dégustation. Qui l'organise? Quel thème?

Dégustation 06.09.2014Dégustation 06.09.2014

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Chiton J-S 14/09/2014 18:20

Magnifique article!!! Qui ravive ma déception de ne pas avoir pu être présent... D'autant que partager une bouteille de son année de naissance est non seulement signe d'une grande générosité, mais également d'une profonde amitié!!! Monsieur Alain un jour, Monsieur Alain toujours!!!

carota stefano 12/09/2014 14:34

Très bien résumé