Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Larmes de Vin

Dégustation 27.06.2014

29 Juillet 2014 , Rédigé par Fabien Publié dans #Degustations

Dégustation 27.06.2014

Grande soirée dégustation chez David.

Au Menu

  1. Château Haut-Bailly 2000, Pessag-Léognan.
  2. La Dame de Montrose 2003, St-Estèphe.
  3. Château Léoville-Poyferre 2007, Saint-Julien.
  4. Château Cos d'Estournel 2007, St-Estèphe.
  5. Château Pichon Longueville Baron 2003, Pauillac.
  6. Château Mouton Rothschild 2007, Pauillac.
  7. Vega Sicilia Unico 2002.
  8. Petrus 1953, Pomerol.
  9. Château Montus 1996, Madiran.
  10. Valbuena 2007 (2ème vin de Vega Sicilia)
  11. Me souviens plus... ;-)

Pour résumer l'impression générale de la soirée, je dirai que le Haut-Bailly 2000 a fait sensation! Un vin très agréable dégusté à son apogée. Robe grenat, des reflets tuilés et une sensation de velours en bouche.

Même si ce n'est que le 2ème vin de Montrose, la Dame de Montrose 2003 a surpris par sa complexité et sa jeunesse ce qui n'est peut-être pas si étonnant vu le millésime et la qualité de son grand frère.

Gros coup de coeur général pour le Mouton Rothschild 2007! Que de saveurs différentes au nez et en bouche. Un potentiel encore impressionnant.

Egalement star de la soirée, Vega Sicilia Unico 2002! Même si ce n'est encore qu'un "bébé" il a ravi les papilles autour de la table. Ce qui m'a frappé c'est cette sensation de confit et de caramel. Là encore on entrevoit largement le potentiel de garde.

Clou de la soirée, Petrus 1953 gracieusement offert par David au vu de l'insistence de Stefano à vouloir tutoyer le Mythe. Un vin vieux de 61 ans. On n'ose imaginer ce qu'il a pu traverser. Mais aujourd'hui il est devant nous. On contemple sa robe orangé et ses reflets marrons, on le respire, on le goute et chacun donne son opinion. Il faut bien évidemment prendre en considération l'âge du vin lors de notre évaluation. Mais les retours sont positifs. Les notes animales dominent, l'alcool a disparu mais il vit encore. Donc c'est avec un certain plaisir et un Grand Respect qu'on le déguste. Merci David.

Cerise sur le gâteau lors des adieux, certains d'entre nous ont été gratifié d'un départ, digne des plus grands coureurs cycliste, de la part de Monsieur Alain Nibali...inoubliable!

Les images de la soirée...Les images de la soirée...Les images de la soirée...

Les images de la soirée...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carota Stefano 01/08/2014 13:09

Il n’y a pas d’âge pour goûter ce qui est bon !
Trinquons avec nos amis
Et souhaitons longue vie à sa récréation
Nous voila dans le Petrus !!!